Création

Tout a commencé en 2012 avec l’idée d’établir une correspondance amicale entre des élèves d’Osterode (Allemagne, Basse-Saxe) et des élèves de Kaolack (Sénégal) pendant les cours de français. C’est ainsi que des projets consacrés à différents thèmes ont vu le jour. L’objectif a toujours été les rencontres des jeunes personnes des deux pays, qui forgent l’avenir et ont pour but d’éliminer les préjugés.

« Monsieur Diouf et monsieur Rusteberg nous ont montré qu’une amitié n’avait pas de limites. C’était la première fois que je découvrais un autre pays. Les Allemands sont sincères, hospitaliers et sympathiques. Je suis fière de faire partie de cette histoire avec ma sœur allemande Marie, et nous ferons de notre mieux pour que le pont continue de s’étendre. » (Assa M., participante au premier voyage de rencontre, avril 2014)

Le jumelage entre les écoles d’Osterode et de Kaolack a fait naître la vision d’une amitié entre les deux communes.

Après le décès tragique du professeur d’allemand engagé Elhadj Diouf, du côté sénégalais, cette fondation a été créée pour mettre en œuvre les nombreuses facettes de sa conception de l’éducation et d’un avenir sûr pour les jeunes personnes.

La création de la fondation a été grandement facilitée par le fait que la Fondation Brusch & Ritscher nous a accueillis comme sous-fondation. Un grand merci à vous !

Les commentaires sont clos.